E-commerce français : A la peine pour se développer à l'international

Thème: 

Difficile d'exporter notre e-commerce au-delà de nos belles frontières, en effet 69% des visites restent localisées ce qui représente une balance commerciale négative de 700 millions d'euros.

Cette étude a été réalisée par le cabinet OC&C en partenariat avec Google en se basant sur les requêtes saisies dans Google sur 1.400 boutiques en ligne à travers 6 pays.

A retenir :

  • La France ne compte que 4 pure players dans le TOP 50 international contre 15 pour le UK, 14 pour l'Allemagne et 12 pour les US
  • Les sites français obtiennent deux tiers de leur trafic international à partir des pays frontaliers (Espagne, Italie, Belgique)
  • ce sont les enseignes multicanal qui tirent le mieux leur épingle du jeu à l'international

Pour autant le rayonnement international des sites français progresse régulièrement mais reste bien en deça des sites UK, barrière linguistique oblige.

Source : http://www.occstrategy.fr/global-retail-empire

Commenting on this Article will be automatically closed on février 12, 2014.

Ajouter un commentaire