Tracking et anonymat : les règles évoluent aux US, cas concret

Thème: 

Tracking is King ! aux US des sociétés se spécialisent dans le Big Data comportemental pour livrer aux annonceurs / aux entreprises des informations à très hautes valeurs ajoutées, cas concret : 

Dans cet article : http://venturebeat.com/2012/12/08/anonymous-tracking-now-includes-knowing-your-name-email-address-and-everything-about-you-just-not-your-full-browsing-history/l'auteur nous explique que la frontière de l'anonymat se résume désormais à ne pas divulger votre navigation au "clic par clic" aux annonceurs mais qu'en revanche toutes les autres informations constituent une DATA commercialisable pour aider les annonceurs à "aborder" le consommateur.

Concrètement http://www.dataium.com/a passé des partenariats avec 4000 sites de petites annonces sur le segment "automobile", Dataimum récupère toutes les informations que les consommateurs ont laissé sur ces sites, Dataimum compile ces infos pour établir que :

  • Monsieur X / Madame Y (nom exact)
  • habitant à X (adresse physique exacte)
  • ayant pour email X@X (email exact)
  • est intéressé par les voitures du segment X (compilation des visites)
  • compris dans une fourchette de prix de X à X (compilation des visites)
  • et qu'il recherche depuis X mois (compilation des visites)
  • etc.

Ces informations sont ensuite revendues aux concessionnaires, à l'exception de la navigation qui reste anonyme, ce qui permet au vendeur d'aborder son client de la meilleure manière qu'il soit sur la base de ces DATA.

Réelle avancée ou scénarion Orwellien ? :)

Commenting on this Article will be automatically closed on décembre 24, 2012.

Ajouter un commentaire